32 producten

Parquet avec système à Clic - Crystal Huilé Prix régulier €60, 50/㎡ €37, 99/㎡
Parquet avec système à Clic - Crystal Huilé
Parquet en Chêne prêt à poser - Huile Invisible Prix régulier €118, 12/㎡ €73, 89/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huile Invisible
Chêne Huile Invisible Prix régulier €111, 80/㎡ €65, 99/㎡
Chêne Huile Invisible
Parquet multicouches en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Vieilli - Fumé Prix régulier €122, 93/㎡ €110, 64/㎡
Parquet multicouches en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Vieilli - Fumé
Parquet en Chêne prêt à poser - Fumé - Huilé Naturel Prix régulier €100, 91/㎡ €69, 99/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Fumé - Huilé Naturel
Parquet en Chêne prêt à poser - Huile Invisible - Remplissage en chêne Prix régulier €111, 80/㎡ €69, 99/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huile Invisible - Remplissage en chêne
Plaquettes de parement en bois Glenn Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Glenn
Plaquettes de parement en bois Dever Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Dever
Plaquettes de parement en bois Scotch Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Scotch
Plaquettes de parement en bois Spey Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Spey
Plaquettes de parement en bois Arran Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Arran
Plaquettes de parement en bois Malt Prix régulier €119, 79/㎡ €84, 99/㎡
Plaquettes de parement en bois Malt
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse Prix régulier €79, 21/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse
Plaquettes de parement en bois Bourbon Prix régulier €119, 79/㎡ €98, 80/㎡
Plaquettes de parement en bois Bourbon
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Naturel - Brossé Prix régulier €92, 44/㎡ €59, 99/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Naturel - Brossé
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis Blanc - Fumé - Brossé Prix régulier €69, 70/㎡ €50, 22/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis Blanc - Fumé - Brossé
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse Prix régulier €149, 70/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Scié Prix régulier €116, 16/㎡ €92, 93/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Scié
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc Prix régulier €74, 10/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis Invisible - Scié Prix régulier €166, 33/㎡ €149, 70/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis Invisible - Scié
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse Prix régulier €101, 64/㎡ €81, 31/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse Prix régulier €101, 64/㎡ €81, 31/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Non-traité - Lisse
Parquet multicouches en Chêne prêt à poser - Huile  Invisible - Brossé - Raclé à la main - Effet Antique Prix régulier €114, 90/㎡ €103, 41/㎡
Parquet multicouches en Chêne prêt à poser - Huile Invisible - Brossé - Raclé à la main - Effet Antique
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Blanc - Structuré Prix régulier €105, 02/㎡ €84, 02/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Blanc - Structuré
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Lisse Prix régulier €104, 06/㎡ €83, 25/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Lisse
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Fumé - Surface Lisse Prix régulier €86, 70/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Fumé - Surface Lisse
Parquet en Chêne prêt à poser - Fumé - Non-traité - Scié Prix régulier €129, 34/㎡ €116, 41/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Fumé - Non-traité - Scié
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Blanc - Brossé Prix régulier €110, 47/㎡ €89, 99/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Blanc - Brossé
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Naturel - Brossé Prix régulier €110, 47/㎡ €89, 99/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Vernis UV Naturel - Brossé
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Lisse Prix régulier €140, 36/㎡ €112, 29/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Blanc - Lisse
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Naturel - Lisse Prix régulier €140, 36/㎡ €112, 29/㎡
Parquet en Chêne prêt à poser - Huilé Naturel - Lisse
Country White Geborsteld 500x1900x190x14 / 3mm Prix régulier €60, 48/㎡ €55, 99/㎡
Country White Geborsteld 500x1900x190x14 / 3mm

Qu'est-ce qu'un parquet multicouche ?

 Vous avez déjà entendu le terme "parquet multicouche", mais vous n'avez aucune idée de ce qu'il signifie ? Nous apportons des éclaircissements. 


Le bois est un matériau qui s'adapte aux changements de température et aux fluctuations de l'humidité. Les sols massifs traditionnels se rétractent et se dilatent en fonction de la température de votre climat intérieur. Avec un parquet multicouche, vous n'avez pas ce problème. Les sols en bois multicouches sont semi-solides et spécialement conçus pour contrer le rétrécissement et la dilatation.

 

Concrètement, un parquet multicouche est composé d'une couche supérieure de parquet en chêne massif, en bois tropical ou en bois de bambou. Il existe également une sous-couche stabilisatrice.

 

Les différentes couches sont placées en croix les unes sur les autres et collées ensemble sous pression. De cette façon, toutes les tensions qui peuvent résulter de la température et de l'humidité sont absorbées. Le parquet multicouche est solide et stable. Ce type de sol ne bouge pratiquement pas. Le parquet multicouche permet d'obtenir des planches plus longues et plus larges sans compromettre la qualité. 

 

Deux systèmes possibles

 

Deux systèmes sont possibles avec le parquet multicouche :

 

·         Avec une construction à deux couches, la couche supérieure est collée sur un support en contreplaqué et en placages croisés.

·         Dans le cas d'un parquet à trois couches, une structure de support en bois dur et un support en placage de bois sont collés sous la couche supérieure. Cette construction est collée en croix sur le bois dur.

 

Les deux systèmes sont techniquement équivalents et assurent un parquet stable.  



La valeur ajoutée du parquet multicouche 

Le parquet multicouche présente de nombreux avantages. Les principales raisons de choisir un parquet multicouche sont 


1.  Le parquet multicouche est STABLE et il résiste le mieux à la déformation   


Le bois est vivant et s’adapte aux changements de température et d'humidité. Sous l'influence d'un climat intérieur variable et la contraction et le gonflement continus du bois, les planchers solides se déformeront au fil du temps.

Le parquet multicouche a été spécialement conçu pour combattre ce mouvement naturel du bois, et, par conséquent, la déformation. C’est pourquoi, ce type de parquet est composé de deux ou plusieurs couches de bois. La couche supérieure de bois noble est en effet collée en croix sous haute pression sur une sous-couche stabilisatrice. Les tensions qui peuvent résulter des différences d'humidité relative sont par conséquent absorbées et le plancher gagne ainsi en stabilité. Après une pose correcte dans les maisons saines, ce type de plancher bouge à peine.


2.  Le parquet multicouche est idéal en cas de NOUVELLE CONSTRUCTION OU RÉNOVATION 


Un parquet multicouche est bien sûr très approprié pour une utilisation dans les nouvelles maisons, mais il offre également les meilleurs résultats pour les projets de rénovation. Lors de transformations, on pose souvent le parquet au-dessus d'un plancher existant et alors il est important que les différences de hauteur ne deviennent pas trop importantes. Le parquet multicouche est par conséquent disponible en différentes épaisseurs qui peuvent facilement être adaptées en fonction de la hauteur totale de plancher et / ou la hauteur de la chape.


3.  Le parquet multicouche s’intègre bien sûr parfaitement avec le CHAUFFAGE PAR LE SOL

Par sa structure et sa composition, le parquet multicouche convient mieux pour être utilisé avec le chauffage par le sol que le parquet massif. Un parquet composé de deux couches ou plus est en effet plus stable qu’un produit qui n’est composé que d’une couche (bois massif). 

Si vous choisissez le chauffage par le sol, il vaut mieux faire appel à un professionnel du parquet pour la pose du plancher. Après tout, le plancher doit alors être placé très méticuleusement selon des spécifications et instructions bien définies. Vous trouvez plus d’information sur la pose avec chauffage par le sol ici. 


4.  Le parquet multicouche est facile À POSER SOI-MÊME  

Un professionnel se porte bien sûr garant d’une pose sans souci et d’un suivi adéquat en termes d’entretien du plancher. Mais un bricoleur bien informé peut le faire lui-même. Pour rendre la pose encore plus facile, certains planchers sont même pourvus d’un système de clic, comme chez les planchers en laminât. 

Gardez cependant à l'esprit que vous travaillez avec un matériau vivant. Lisez attentivement les instructions d'installation avant de commencer et suivez-les attentivement.   


5.  Le parquet multicouche est à utiliser PARTOUT DANS LA MAISON     

Voulez-vous un parquet multicouche dans la cuisine ou la salle de bains ? Cela est bien sûr possible, si vous vous informez bien et si ensuite vous prenez toutes les précautions avec votre parquet. Demandez à l'avance des conseils à un spécialiste de parquets : il vérifiera si l'espace et le sous-sol sont adéquats. Il vous conseillera aussi sur la couche protectrice d'entretien à appliquer pour sceller le sol. Assurez-vous que dans les espaces humides le sol ne devient pas trop humide et séchez après soigneusement les taches humides. Ainsi, l'eau ne peut pas pénétrer dans le plancher ou entre les joints.


6.  Le parquet multicouche est DURABLE 

La couche supérieure de la plupart de parquets multicouches peut être poncée plusieurs fois au fil du temps. Si, après quelques années, votre goût a changé, ou si vous voulez rafraîchir la chambre, vous n’êtes donc pas obligé de poser un nouveau plancher. Vous pouvez simplement poncer les planches et leur donner une nouvelle finition. Ainsi, votre plancher aura une très longue vie.


7.  Le parquet multicouche est RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT et fabriqué avec respect de la nature

Dans le cas du parquet multicouche, la couche supérieure est faite du meilleur bois noble, tel que le chêne ou le bois exotique. Pour les couches de renforcement stabilisatrices on utilise des bois à croissance rapide. Ainsi, on garantit que l’impact sur la nature et sur l’environnement reste le plus réduit que possible. 


8.  Le parquet multicouche offre TANT DE CHOIX

Le parquet multicouche existe non seulement en diverses épaisseurs, mais également en diverses largeurs, qui sont souvent à combiner les unes avec les autres. En outre, de nombreux beaux traitements et finitions sont possibles pour chacun des différents types et classifications de bois. Le résultat varie de planchers de design très épurés passant par des planchers modernes et intemporels à des planchers avec un charme rural et classique. L’embarras du choix, donc, adapté à chaque style. Nous souhaitons vous inspirer dans votre quête pour le parquet parfait.


9.  Le parquet multicouche est FACILE À ENTRETENIR

Si vous respectez quelques règles simples à propos de la protection, du nettoyage et de l’entretien, vous profiterez plus longtemps de ce bois merveilleux et votre plancher restera comme neuf. 

Vous trouverez sur notre site, en plus des conseils de soins généraux, une fiche d'entretien personnalisée pour chaque plancher.


10. Le parquet multicouche existe aussi pour un BUDGET LIMITÉ

Chez Brukomtegel, nous avons un large choix de parquets multicouches pour tous les budgets. Venez découvrir les possibilités dans la salle d'exposition. 



Structure et couleur du parquet 

Le bois est un matériau magnifique et chez Brukomtegel, nous disposons d'une large gamme de parquets aux textures et couleurs différentes. Quel que soit le look que vous souhaitez, nous pouvons vous aider à trouver le parquet parfait. Nous aimerions énumérer quelques possibilités pour vous. 


1. Parquets brossés 

Dans le cas d'un parquet brossé, les fibres souples du bois sont retirées du bois à l'aide d'une brosse en acier dur, ce qui fait ressortir les fibres plus dures. Aujourd'hui, cette opération est généralement réalisée par une machine. 

Cela donne un bel effet, surtout avec du bois aux grains clairs, comme le parquet en chêne par exemple. Le grain du bois devient beaucoup plus prononcé. Les planches de bois sont également plus rugueuses, ce qui leur donne un aspect vieilli. 

Encore plus intensive ? Optez pour un huilage ou une coloration après le brossage. Si vous utilisez une huile colorée, le pigment de couleur accentuera encore plus le grain. Le fumage est également possible, en combinaison ou non avec le badigeon ou la patine blanche. 

Après un certain temps, le parquet peut être poncé, mais cela affecte la structure, qui est alors plus plate. Bien entendu, vous pouvez ensuite faire brosser à nouveau votre parquet. 


2. Parquet sablé 

Si vous faites sabler votre parquet, l'élément en bois est décapé à l'aide d'un sable minéral fin sous faible pression, mais à un rythme élevé. De cette façon, vous retrouvez du bois nu. 

Le sablage permet également de donner à chaque planche de bois son propre aspect. Le sablage rend également plus justice au grain du parquet. Surtout avec un parquet en chêne, cela donne un beau résultat. 

Les sols sablés peuvent être poncés à nouveau, mais cela se fait au détriment de l'effet de sablage. 


3. Planchers fendus 

Avec un plancher fendu, le bois utilisé n'est pas scié, mais fendu. Vous obtenez ainsi une surface rugueuse et irrégulière avec des marques de hache diagonales. C'est ainsi que vous obtenez un parquet avec un motif unique et beaucoup de charme. Les nœuds, les rainures et les fissures sont très visibles et prononcés. Idéal pour un étage de caractère. Ces sols sont entièrement finis à la main. 

Le ponçage est possible, mais l'effet de texture est alors partiellement perdu.


4. Sols vieillis 

Si votre sol a besoin de plus de caractère et d'atmosphère, il existe des techniques de vieillissement qui peuvent donner au bois un aspect plus ancien. Pour donner un aspect plus ancien à votre parquet en bois, vous pouvez appliquer des bosses et des rayures. Si cela est fait à la main, on parle de sols vieillis à la main. Cette opération étant très intensive, elle peut également être réalisée à la machine et on parle alors de sols tambourinés. Les planches de bois sont ensuite travaillées avec des pierres, des boulons, des clous et des écrous. Vous obtenez ainsi l'aspect authentique d'un sol ancien. 

Ensuite, il y a le parquet gratté à la main. Un couteau est dessiné sur le parquet des deux côtés. De cette façon, les parties en bois sont grattées et vous obtenez des marques de grattage et des irrégularités. Ce procédé traditionnel est intensif, mais vous obtenez un parquet à la structure vivante. Il existe différentes variantes. 


5. Coupes de scie 

Avec ce type de parquet, une scie à ruban est utilisée pour faire des marques dans la couche supérieure en chêne de votre parquet. Ces marques sont perpendiculaires à la direction des fibres et sont faites de manière désordonnée. 

Le motif des lignes du bois lui-même est davantage mis en valeur. C'est un look populaire. Le parquet a un effet 3D, mais semble toujours plus vieux qu'il ne l'est. Vous obtenez une atmosphère authentique et usée par le temps, avec un look exclusif. 

Il existe un autre avantage : les surfaces de bois présentant des marques de scie sont plus faciles à finir. Par conséquent, les finitions et les revêtements de protection adhèrent mieux. 

Le ponçage est possible, mais l'effet des coupes à la scie est alors quelque peu perdu. 


6. Impress

Il s'agit d'un traitement appliqué aux nœuds et aux éléments de caractère de votre parquet. Avec les sols Impress, la pâte de finition est appliquée en massant avec les doigts. Les nœuds et les fissures ont ainsi l'air complètement usés. Vous obtenez un effet 3D antique qui garantit un vieillissement très réaliste. L'ensemble du processus est géré par des ouvriers et est entièrement réalisé à la main. 

Vous souhaitez découvrir par vous-même la valeur ajoutée des techniques ci-dessus ? Venez dans la salle d'exposition de Brukomtegel et nous nous ferons un plaisir de vous montrer. Nous disposons d'une large collection de parquets de qualité supérieure.



Que faire avant de poser du parquet ? 

Pose de parquet ? En principe, vous pouvez le faire vous-même, mais vous pouvez aussi confier la pose d'un parquet à un professionnel. Si vous décidez de poser vous-même votre parquet, les conseils suivants vous permettront d'aller beaucoup plus loin. 




1. Déterminez le type de support sur lequel votre parquet sera posé.



En fonction du type de support sur lequel vous allez poser votre parquet, vous devez tenir compte d'un certain nombre d'éléments. Si vous avez un sous-plancher en vinyle, en moquette, en stratifié, en liège ou tout autre matériau souple ou semi-souple, veillez à le retirer au préalable. 


Ensuite, examinez la surface : 


A. Soufre

La pose de parquet sur du sable n'est pas recommandée car elle rend les planches de bois humides. Il faut donc creuser le sable à une profondeur suffisante et le recouvrir d'une couche de protection en plastique. Posez une chape ou du béton par-dessus, éventuellement avec une isolation du sol ou un chauffage par le sol. 


B. Grille en bois 

Assurez-vous qu'il est de niveau. Ne placez pas les poutres en bois à plus de 40 cm les unes des autres pour la stabilisation. 


C. Bois ou OSB


Vous pouvez également poser des panneaux OSB sur un treillis en bois. Assurez-vous qu'ils sont de niveau, stables et fermes. Il n'est plus nécessaire de poser les planches de bois perpendiculairement à la grille. Cela permet également d'obtenir un parquet plus fin. 



D. Parquet existant 


Vous pouvez également installer un nouveau parquet sur un parquet existant. Assurez-vous que le parquet est de niveau, régulier et stable. Vérifiez également que le plancher en bois n'est pas humide. Placez le nouveau plancher à angle droit par rapport aux anciennes planches. 



E. Sol carrelé existant


Le parquet multicouche est parfait sur un sol carrelé existant. Cela est même souvent recommandé car cela permet d'éviter d'endommager les tuyaux ou la chape existants. Veillez à ce que les carrelages soient posés fermement et uniformément. Une couche de nivellement est toujours recommandée. Si vous souhaitez coller le parquet sur le sol en bois, c'est également possible. Cela peut se faire à l'aide d'une meule diamantée, mais il est également possible de travailler avec de la colle. 



F. Chape fluide à base de plâtre


Pour installer ce type de sous-plancher, vous devez déterminer le taux d'humidité à l'aide d'un humidimètre. La chape peut contenir un maximum de 0,5% d'humidité. Si le taux d'humidité est plus élevé, vous devez laisser le sous-plancher sécher davantage. Si le sous-plancher est sec, vous pouvez installer un parquet flottant. Si vous voulez le coller, vous devez poncer la couche de sulfate de calcium sur la chape. Cela peut être fait avec un disque de ponçage. Passez l'aspirateur après le ponçage. Un primaire adapté aux chapes en anhydrite améliore l'adhérence. 


G. Chape sable-ciment 


Veillez à ce que le support soit sec avant de commencer la pose du parquet. Mesurez l'humidité. Le pourcentage d'humidité maximum est de 2,5% et de 1% si vous installez un chauffage au sol. Votre parquet peut être posé de manière flottante ou collée. 



2. Vérifiez l'état du sous-plancher 

Si vous voulez réussir la pose d'un parquet, il est important que le sous-plancher soit sec, plat, ferme et propre. 


A. Sec


Mesurez l'humidité du support avant de poser votre parquet. Si vous craignez un risque d'humidité, il est toujours sage d'installer une barrière anti-humidité supplémentaire. Cela peut être fait avec du papier d'aluminium. Un apprêt anti-humidité peut être utilisé sur les sols en sable-ciment. 



B. Plat 

Si vous voulez poser un parquet parfait, la surface doit être plate et régulière. Il peut n'y avoir aucune différence de hauteur. Les produits d'égalisation peuvent faire en sorte que le sol redevienne plat. 


C. Solide


Le sous-plancher doit également être solide. La résistance doit être d'au moins 0,5 N/mm². Essayez de gratter le sous-plancher avec un objet pointu. Si des pièces se détachent, c'est que votre chape n'est pas encore suffisamment ferme. Ensuite, vous pouvez utiliser le renforcement. Les fentes et les fissures sont également à proscrire et doivent être comblées. Il est toujours judicieux d'utiliser un apprêt de renforcement. 


D. Propre


Avant de poser votre parquet, assurez-vous toujours que la surface est totalement exempte de poussière et de graisse. 


3. Y a-t-il d'autres éléments à prendre en compte lors de la pose d'un parquet ? 


L'installation d'un plancher en bois peut être rendue plus complexe si vous souhaitez également un chauffage par le sol. Il est souvent préférable de confier la pose de votre parquet à un spécialiste. 


4. Qu'en est-il des primaires et des promoteurs d'adhésion ?

Un primaire est en fait une couche de base que vous appliquez sur le sous-plancher. Vous faites généralement cela pour améliorer l'adhérence de la colle à parquet. Cela est souvent nécessaire pour poser correctement votre parquet. Un primaire est vraiment nécessaire lorsque :

Avec un sous-plancher faible ou mauvais. Pour pouvoir poser du parquet correctement, votre parquet ne doit pas s'effriter ni présenter de fissures. Avec un primaire, vous pouvez apporter la force nécessaire. Chez Brukomtegel, nous disposons de plusieurs primaires. 

Pour niveler un plancher en bois, vous pouvez utiliser un apprêt. Il existe des primaires disponibles chez Brukomtegel qui peuvent être mélangés à du sable. Les différences de moins de 3 mm peuvent être comblées sans problème. 

S'il y a des fissures dans le sous-plancher. 

Si une barrière d'humidité supplémentaire est nécessaire. 

Si le sous-plancher n'adhère pas suffisamment à la colle pour parquet. 

Un promoteur d'adhésion est une substance qui permet à la colle à parquet de mieux adhérer. Cela peut être le cas pour les sols non absorbants, comme le carrelage. Vous devez coordonner votre promoteur adhésif avec votre colle à parquet ; nous avons beaucoup des deux en stock chez Brukomtegel. Nous sommes heureux de vous donner des conseils supplémentaires.


5. Chauffage par le sol et parquet



Le parquet et le chauffage par le sol sont une bonne combinaison, en particulier le parquet multicouche est parfaitement adapté au chauffage par le sol. Si vous optez pour la combinaison d'un parquet en bois et d'un chauffage par le sol, confiez la pose à un spécialiste. 

Que devez-vous prendre en compte ? 

Une structure de sol correcte est essentielle lors de l'installation d'un chauffage par le sol. L'ordre correct est : 

1. Parquet
2. Sol en béton
3. Maille de renforcement
4. Élément chauffant 
5. Barrière contre l'humidité 
6. Isolation 
7. Barrière contre l'humidité 
8. Plancher porteur

Lors de la pose du parquet et du chauffage par le sol, n'oubliez pas que la température maximale est limitée à 45°C. La température de surface doit être limitée à 25°C à 28°C. 

Veillez toujours à ce que la chape soit bien sèche et faites attention à l'humidité relative. Veillez à ce qu'il reste supérieur à 45 %. Le chauffage par le sol peut être utilisé comme chauffage de base, en combinaison ou non avec des convecteurs. 

Avant de commencer, vérifiez si votre colle à parquet est adaptée à votre parquet en bois. Les adhésifs thermodurcissables sont recommandés. Suivez toujours un protocole d'échauffement lors de la mise en service du parquet. Ceci doit être respecté pour tous les systèmes. Après tout, les différences de température soudaines peuvent endommager votre parquet. 

Laissez toujours les planches de bois s'acclimater dans leur emballage pendant 48 heures dans la pièce où elles seront posées. 



6. De quelle quantité de parquet avez-vous besoin ? 



Calculer la quantité de parquet dont vous avez besoin est assez simple : mesurez la surface du sol. Il s'agit de la longueur et de la largeur totales et il faut les multiplier pour connaître le nombre de mètres carrés d'une pièce. Ajoutez 10% supplémentaires pour la perte de découpe. Tous les emballages de Brukomtegel indiquent le nombre de mètres carrés contenus dans un paquet. Arrondissez la quantité dont vous avez besoin.



La pose correcte du parquet


La pose correcte d'un parquet implique beaucoup de choses. Voici les points les plus importants auxquels vous devez faire attention lors de la pose du parquet. 

1. Choisir la bonne colle à parquet


Il faut toujours opter pour une colle à parquet de qualité, mais aussi choisir la bonne colle en fonction d'un certain nombre de paramètres. Vous devez tenir compte des éléments suivants pour faire votre choix : 

La composition et la planéité du substrat.
Les propriétés des planches de bois. Le type de bois, le format, la sensibilité à l'humidité, etc. 
S'il y a ou non un chauffage par le sol.

Nous avons répertorié pour vous les principaux types de colle pour parquet et leurs propriétés : 

Adhésifs polymères

Cet adhésif à base de polymères hybrides est facile à utiliser et donne d'excellents résultats. Vous pouvez l'utiliser pour coller des parquets sur de nombreux types de supports en bois ou en ciment. Le collage sur les carreaux ne pose également aucun problème avec cet adhésif. 

Adhésifs en polyuréthane 

Les adhésifs PU sont formés par une réaction entre un isocyanate et un alcool. Cette réaction produit de l'uréthane. Le lien adhésif se forme lorsque l'eau de l'air réagit avec les composés d'uréthane. Mélangez bien les composants avant de les utiliser. La colle PU peut être utilisée pour coller du parquet sur du béton et du ciment. 

Adhésifs de dispersion

Ces adhésifs peuvent être utilisés pour des bandes étroites de parquet et de parquet mosaïque sur des substrats absorbants et non absorbants. Ces adhésifs sont peu coûteux, mais ne conviennent pas à tous les supports et à toutes les techniques de pose. Ils ne sont pas recommandés pour les planches longues et larges. 

Adhésifs à base d'alcool

Ces adhésifs ne conviennent que pour les lames de parquet étroites et courtes sur des supports absorbants, des sols en béton ou en bois. 



2. Poser correctement le parquet 


Il existe deux types de pose de parquet. Flottant et fixe. Nous expliquons les deux façons : 

Installation d'un plancher flottant


Commencez toujours par un film PE inhibiteur de vapeur et scellez-le avec du ruban adhésif. Appliquez ensuite une couche d'isolation phonique. Commencez toujours contre un mur long et droit et posez la rainure contre le mur. Laissez un espace d'environ 11 mm entre le mur et le parquet. C'est un bel espace que vous devez garder ouvert tout autour du parquet. 

Appliquez ensuite de la colle à bois PVAC résistante à l'eau sur la languette de la deuxième partie. Si vous renversez de la colle, essuyez-la avant qu'elle ne sèche. Posez le deuxième panneau en ligne avec le numéro 1 et faites glisser la languette et la rainure ensemble sur le côté court. Fermez complètement la couture et sciez la dernière partie du rang à la taille. Terminez la rangée avec la partie sciée et répétez le processus pour la rangée suivante. Posez les pièces courtes des deux rangées aussi loin que possible les unes des autres. Vous obtiendrez ainsi une alimentation stable. Posez les rangées de planches de bois bien droites et assurez-vous qu'elles s'emboîtent parfaitement. Vous montez la dernière rangée en sciant les pièces dans le sens de la longueur. Pressez-les bien ensemble avec un bouchon. 

Installation d'un plancher fixe 


Dans le cas d'un sol en sable-ciment, vérifiez d'abord que la chape est adéquate et qu'elle est suffisamment résistante. Si tout va bien, le parquet peut être collé directement sur la chape. Si la qualité n'est pas bonne, vous aurez besoin de planches comme plancher intermédiaire. Ces planches doivent être collées au sol. Posez les planches en suivant un motif semi-pierreux. Si le sol est très mauvais, ancrez les planches dans le béton avec des chevilles. Si c'est le cas, collez le parquet au sous-plancher avec de la colle à parquet. Clouez les planches du plancher tous les mètres sur le côté en pente. Cela évite le décalage. 

Tenez toujours compte des éléments suivants lors de la pose du parquet : 

Laissez les planches de bois dans l'emballage s'acclimater pendant 72 heures dans la pièce où vous allez les installer. 
Posez-les à plat.
Vérifiez que les portes peuvent encore s’ouvrir.
Si vous appliquez un film pare-vapeur, assurez-vous que les coutures sont fermées.
Prévoir des joints de dilatation d'environ 11 mm. 
Utilisez des entretoises pour maintenir une distance égale entre le parquet et le mur. Ces derniers peuvent être retirés après 24 heures. 
Utilisez le levier pour connecter les extrémités. Utilisez également une butée de fin de course pour éviter tout dommage.

3. Profilés et plinthes 


Chez Brukomtegel, vous trouverez également de nombreux profils et plinthes. Vous pourrez ainsi réaliser une finition parfaite de votre parquet. Il existe des profilés en T que l'on utilise pour relier entre eux des planchers d'épaisseur égale. Un profilé d'extrémité est utilisé pour un escalier ou une fenêtre coulissante, aucun profilé sur le mur n'est possible. Un profilé de transition est utilisé pour les sols qui ne sont pas d'épaisseur égale. Un profil S peut également offrir une solution. 

4. Accessoires pour escaliers


Pour la finition de votre parquet, nous avons également un parquet multicouche en chêne à poser sur des marches existantes. Ces marches sont très résistantes à l'usure. Chez Brukomtegel, nous avons des marches droites et des marches d'angle. Sachez que la personnalisation est possible. N'hésitez pas à nous en parler. 



Entretien de votre parquet

Vous venez de poser votre parquet à Brukomtegel ? Plus vous prenez soin de votre parquet, plus son apparence durera longtemps. 


Prenez immédiatement soin de votre parquet huilé 

Un parquet en bois a besoin d'huile pour rester dans un état optimal. Chez Brukomtegel, vous trouverez une large gamme d'huiles et de produits d'entretien pour entretenir votre parquet installé. Nous vous recommandons de traiter votre parquet avec de l'huile immédiatement après la pose. 


Prenez immédiatement soin de votre parquet vernis 

Avez-vous opté pour le vernis ? Ensuite, nous avons également de nombreux produits d'entretien pour votre parquet. Dans tous les cas, nous vous recommandons de nettoyer votre parquet verni une fois par mois avec un nettoyant pour parquet doux. Un rafraîchissement annuel est également recommandé. De cette manière, vous créez un film protecteur sur votre parquet. 


Tenir compte de l'humidité

Un parquet en bois respire. L'humidité de l'air fait se dilater et se contracter le bois. Un climat environnemental constant est le meilleur pour votre parquet. Avec un humidificateur, vous pouvez maintenir une température constante dans la pièce.